La Seille à Loisy

Ce dimanche après midi, je suis allé faire un petit tour en kayak sur la Seille. Bien que nous sommes à la mi-octobre, le temps est encore très ensoleillé et chaud. Rien de bien merveilleux pour lancer la saison de pêche aux poissons carnassiers, mais j'avais envie de voir la rivière qui coule en bas de chez moi

Je parle de rivière, mais elle a tellement été aménagée pour la navigation qu'elle ressemble plus à un canal aujourd'hui. Quoiqu'il en soit, malgré les lourds aménagements qui l'ont transformée et meurtrie, la Seille offre encore de jolis paysages à ceux qui ont la chance de la côtoyer.

Hormis ces premières considérations, la Seille est une rivière que je connais mal et que je ne maîtrise pas du tout. Je ne sais jamais comment la pêcher et je ne suis jamais en confiance quand j'aborde une partie de pêche. Très honnêtement, je pense toujours que je fais faire bredouille. Je ne sais jamais par quel bout m'y prendre et quelle stratégie adoptée.

Même si je ne fais jamais de miracles sur la Saône, la grande rivière toute proche, je me sens beaucoup plus à l'aise sur cette dernière. 

Me voilà donc parti avec mon kayak sous le chaud soleil de ce mois d'octobre. Après avoir rapidement repéré du poisson non loin d'un herbier et quelques petites chasses de perche, j'attaque ma session au petit jig.

Quelques minutes de pêche et c'est la première touche. Le poisson se débat bien. C'est une belle perche qui se décroche à raz l'épuisette. J'enrage car des perches comme celle là (35 cm voir plus), j'en ai pas souvent croisé en Seille.

Sur le même poste, les petits sandres sont en place. J'en sors quelque uns avant de décider de me promener un peu.

petit sandre de Seille

Ne trouvant plus de rassemblement de poisson, je vais pêcher rapidement les bordures au crankbait et au shad en linéaire. Avec le cranck, je touche 2 chevesnes. 

Chevesne de Seille

Chevesne de Seille

Non loin du barrage de Loisy, je pêche à nouveau plus creux. Les petits sandres sont alors de la partie.

L'heure tourne et je décide de retourner tranquillement vers la voiture. Par chance, je croise une chasse. Quelques petits poissons effrayés et chassés sautent à la surface de l'eau. Je pense à une petit perche. J'essaie quand même. Une première touche puis une seconde et le poisson est ferré.

Cette fois la perche ne m'échappe pas. Elle est moins grosse que celle échappée en début de session, mais c'est un poisson qui me fait déjà plaisir.

Perche de Seille

 


Pour s'abonner à la Newsletter des Sioux-Pêcheurs, c'est ici!


 Rem