Truite du Méchet

Pour être honnête, je ne savais pas trop quoi vous présenter cette semaine. En mémoire, il me restait le souvenir d'une petite session truite sur le Méchet et une sortie au silure en kayak sur la Seille. Comme le silure n'est pas ma spécialité, et que j'ai fait bredouille, j'ai finalement choisi de vous parler de ma petite sortie sur le Méchet.

Le Méchet est une rivière du Morvan que j'apprécie tout particulièrement pour sa beauté. Cette rivière abrite encore une population de truite naturelle. Les abondances de cette population ne sont pas exceptionnelles, mais le cadre est vraiment chouette et la rivière se prête bien à la pêche aux leurres. Du coup j'aime bien passer quelques moments au bord de cette rivière.


Si vous êtes intéressé par ce petit cours d'eau, vous pouvez consulter la page que je lui ai spécifiquement consacré : http://www.sioux-fishing.fr/go-fishing/spot-peche/307-pecher-la-truite-dans-le-mechet

Avec la chaleur de ces derniers jours, je pensais trouver des truites bien agressives. En fait j'ai retrouvé un peu les conditions de pêche de ce début de saison : des eaux très clairs et des poissons plutôt bien planqués.

spearhead ryuki

Du coup j'ai un peu galéré pour faire du poisson. Mais je dois dire qu'il y avait un léger mieux en comparaison des dernières sorties. 

Dès les premiers lancés, j'ai pris une petite truite. Autant dire que cela m'est en confiance.

Petite Truite du Méchet

 

Puis j'ai connu  une bonne heure d'inactivité, avant de retoucher un poisson d'une vingtaine de centimètres qui n'a pas souhaité se laisser prendre en photo et qui m'a glissé des mains.

 

J'ai par la suite eu la chance de croiser une belle couleuvre. Enfin, je pense car je ne suis pas un spécialiste. Une belle bête assez peu farouche qui m'aura regardé pêcher avec une certaine curiosité. 

 

Sur un énième poste, j'ai piqué une grosse truite qui m'a fait l'honneur de me faire quelques belles chandelles avant de malheureusement se décrocher. Après réflexion, je pense très honnêtement qu'il s'agissait d'un poisson issu des déversements de début de saison.

 

J'ai bien cru terminer sur cette mauvaise note et ce piètre résultat, mais j'ai eu la chance de croiser une belle truite du cru ;  qui elle aussi m'a gratifié d'un joli combat mais qui c'est laissé prendre. 

Truite du Méchet

Truite du Méchet 

 

Après ce beau poisson d'une trentaine de centimètres, je pouvais rentrer heureux.

 


Tu as aimé cet article? Suis nous par e-mail.


 Rem