Et voilà les dernières productions "maison". Des gyotaku de perche soleil. ils ont été réalisés selon la méthode traditionnelle employée par les pêcheurs Japonais depuis la fin de la période d'Edo. Un pinceau, un peu d'encre de chine appliquée sur le poisson et une feuille de papier washi pour récupérer l'empreinte du poisson.

 

Après quelques retouches pour finaliser l'empreinte, on obtient une image assez fidèle du poisson.

Pour ma part je suis encore sur le chemin d'un long apprentissage.

Voici donc mes dernières réalisations avec pour modèle une perche soleil (Lepomis gibbosus) de bonne taille.

 

 


Tu as aimé cet article? Suis nous par e-mail.


Rem