X

corégone du Lac du Val

Voilà une ouverture particulière. Pour la première fois et depuis très longtemps, je n'ai pas rejoint mes rivières à truites fétiches. Je n'avais pas trop envie. Eaux trop basses, trop claires et surement très froides,  des conditions qui ne m'attiraient pas vraiment. En plus de ça, l'ouverture est la journée de toute les affluences.

Mes parcours d'habitude si tranquilles, sont le jour de l'ouverture de véritables autoroutes à pêcheurs. C'est plutôt cool de voir les pêcheurs au bord des rivières, mais quand c'est l'affluence, il devient difficile de prendre une truite ; et encore plus si les eaux sont claires et basses.

Alors voilà, j'ai abandonné l'idée de pêcher la truite, mais je n'ai pas abandonné l'idée d'aller pêcher. Sauf que cette année, j'ai jeté mon dévolu sur l'ouverture de la pêche aux corégones.

J'ai donc rejoint un lac du Jura avec mon kayak. J'avais en plus des réglages et des essais à faire sur mes sondeurs en vue de la préparation d'un séjour en kayak en méditerranée. L'occasion était parfaite.

Je ne regrette pas. J'ai passé une super journée à pêcher les corégones. Je pense avoir réglé une partie des problèmes rencontrés sur mes échosondeurs et j'ai pris plein de poissons. Le top!

vue corégone aux sondeurs

 

Lac du Val

J'étais pas seul sur le lac. Nous étions une petite cinquantaine de barques et 3 kayaks. Pour un lac sans  "réelle" mise à l'eau et  dont la navigation n'est autorisée qu'à la rame, cela fait déjà du monde. 

La plupart des poissons pris mesuraient entre 30 et 34 cm, mais j'ai tout de même pu en faire 5 de maille comme disent les locaux.

Corégones du lac du Val

 

Corégones du lac du Val

Bref, ce fut une belle journée.

J'espère profiter de mes rivières à truites lors de ma prochaine sortie, mais pour cela il faudrait qu'il pleuve un peu d'ici là.

  


 

 Rem

 

 

Quelque chose à nous dire!