X

Petit brochet de Loire

En cette semaine de Toussaint, j'ai profité de quelques heures de temps libre pour pêcher la Loire. Ce début d'automne 2022 est décidement très particulier. Il fait beau et encore très chaud. Le débit du fleuve est encore très faible.

A la station de Digoin (Saône-et-Loire), le débit du fleuve fluctue entre 15 et 17 m3/s. Ce n'est rien du tout! Je crois bien n'avoir jamais vu la Loire aussi basse et cela dure depuis de longs mois.

L'eau est aussi très clair, ce qui a permis à la végétation aquatique de bien profiter. Qui dit "végétation aquatique et eau claire" dit brochet. Voilà donc l'objectif de mon petit séjour.

La Loire à Artaix (71)

Je suis un piètre pêcheur de brochet, aussi j'espèrais en profiter pour me perfectionner un peu. La difficulté en Loire c'est de pêcher proprement. Les algues filmanteuses sont encore bien présentes et il faut pêcher "haut" dans le colonne d'eau pour ne pas ramener de "longs filaments verts accrochés" aux hameçons et aux leurres. Ce n'est pas simple car les hauteurs d'eau sont souvent faibles.

Pour bien pêcher, j'ai opté pour quelques leurres de surface (popper, stickbait, wake bait) et quelques leurres pêchant juste sous la surface de l'eau (jerkbait). Dans ces conditions ensoleillées et de faibles eaux, j'aime bien mon adusta silent blaster. C'est un gros steack, mais les petits poissons l'attaquent sans crainte. J'en ai encore eu la preuve lors de mes courtes sessions en Loire.

Silent blaster (Adusta)

Un autre leurre m'a aussi permis de toucher quelques poisson le rigge 90F de chez zip bait (cf photo ci dessous).

Petit brochet de Loire

Si les petits poissons étaient au rendez-vous, je n'ai pas réussi à toucher un brochet digne de ce nom. 

Petit brochet de Loire

J'ai encore pas mal à me perfectionner et à comprendre la pêche de ce poisson, mais chaque seconde au bord du fleuve est un pur plaisir.

La Loire à Artaix

La prochaine fois, je ferai mieux.

  


 

 Rem

 

 

 

Quelque chose à nous dire!