Truite de la canche

Voilà un petit moment que je cherche à raconter cette sympathique sortie de pêche que j'ai pu faire dans le courant du moi de mai sur les rivières du Morvan. Les truites étaient de sortie et je me suis bien amusé. Il faut dire que j'avais bien choisi ma sortie.

Le temps était gris, pluvieux. Les eaux des rivières étaient assez fortes. Tout était parfait pour mettre les truites en appétit.

De nos jours, on est souvent obnubilé par le matériel et la technique, mais je crois très sincèrement que les conditions hydrauliques (débit) et météorologiques sont beaucoup plus importantes. Se retrouver au bon moment au bord de la rivière est gage de succès quand on est pêcheur de truite.

Il est tellement plus simple de pêcher les truites quand le temps est gris, qu'il fait frais et que les rivières coulent un peu. Dans ces conditions, la technique et la maîtrise compte beaucoup moins. On peut même optimiser ces chances de captures sur les rivières moins poissonneuses.

Pour cette journée, j'avais choisi de pêcher des rivières à gabarit différent :

  • l'Arroux, une grosse rivière (plus de 15 mètres de large),
  • la Celle, une rivière de taille moyenne (8 à 12 mètre de large),
  • et la Canche, une jolie petite rivière du Morvan (3 à 6 mètres de large).

La Canche, une rivière du Morvan

Sur les 3 rivières, je me suis vraiment amusé. Ayant choisi de pêcher les portions aval, des deux plus petites rivières, j'ai pris des poissons de taille acceptable (entre 20 et 28 cm).

 

Truite de la Celle

Cette journée m'a permis de découvrir des parcours que je ne connaissais pas du tout sur la Celle. J'ai vraiment apprécié cette rivière qui se prête bien à la pêche aux leurres et plus spécifiquement aux poissons nageurs. Même avec des eaux assez sales, il est surprenant de voir comment les truites arrivent à déceler ses petits objets qui dansent dans le courant.

Petite truite de l'Arroux

Truite de la Celle

 

Avec le réchauffement climatique, les hivers secs, les printemps parfois peu arrosés et les étés bien caniculaires, il est de plus en plus difficile de profiter de bonnes fenêtres pour pêcher les truites. Mais quand les conditions sont réunies, on s'aperçoit que nos rivières abritent encore quelques jolis poissons.

 


Tu as aimé cet article? Suis nous par e-mail.


 Rem

 

 

 

Recherche

A lire et voir sur le blog

Quelque chose à nous dire!