un pseudorasbora

Les poissons de nos rivières n'ont pas tous bonne presse. Certains sont jugés trop nombreux, d'autres trop voraces, d'autres d'aucun intérêt culinaire, tant et si bien qu'ils sont tués après capture sans nécessairement être gardé pour être consommé. La législation n'est pas toujours simple, mais elle définit  les espèces de poissons qu'il est possible de remettre à l'eau et ceux qu'il convient de tuer.  

Un monomaster

L'ouverture de la pêche à la truite arrive à grand pas. Vous êtes certainement comme moi en train de vérifier tout votre matériel et compléter vos boites au besoin. On pense tous aux hameçons, au nylon, aux leurres et à tout un tas de petit matériel très utile (ciseaux, pinces, épuisette...). Pour ma part, je souhaite vous parler d'un petit accessoire à mon avis indispensable et très sympa.

Cherry blood (smith)

Lorsqu'on pêche la truite dans des cours d'eau larges et puissants (type rivière Ain, Isère...), il est important d'utiliser des leurres adaptés au courant ; des leurres dont la taille dépasse celle des petits poissons nageurs (PN) utilisés classiquement pour l'ultra léger. Dans certains cas il ne faut pas hésiter à utiliser des PN dépassant les 10 cm. Mais de manière générale, les tailles comprises entre 7 et 10 cm sont parfaitement adaptées.

Ce n'est pas souvent que je décide de consacrer un billet du blog des Sioux pêcheurs à un leurre. Si je pêche quasiment exclusivement aux leurres et si avec le temps ma collection est devenue plus qu'importante, je ne me sens pas à l'aise pour discuter "matos et technique".

Recherche

A lire et voir sur le blog

Quelque chose à nous dire!