La période de confinement terminée, la navigation et les activités nautiques à nouveau permises, j'ai enfin pu ressortir le kayak et filer pêcher mes rivières locales. Après ce long moment de privation, ce fut un grand plaisir de retourner sur l'eau.  La Saône et la Seille n'attendaient que moi. Enfin, c'est surtout moi qui languissais de retrouver mes deux autoroutes à bateaux préférées.

 Question kayak et sensation de glisse sur l'eau, ce fut le top de retrouver ses petites habitudes.

Question pêche, là ce fut plus compliqué. Les basses pressions, la semaine de vent du nord, les eaux très basses et claires sont toutes les excuses que je me donne pour expliquer mes piètres résultats. Peut-être aussi que je n'ai pas été très bon et que mes choix de pêche n'ont pas été très judicieux.

J'ai débuté par une première session  sur la Seille de très bon matin. De 5h30 à 10h00, j'ai essayé de pêcher les sandres dans les bois morts. Les résultats n'ont pas été au rendez vous. J'ai juste décroché un petit poisson et observé un sandre suivre mon leurre souple dans les branches sous la surface.

Heureusement que j'ai pêché un peu les bordures aux poissons nageurs, j'ai ainsi pu sauver la bredouille avec deux perches et un petit black-bass.

Perche de Seille

 

La deuxième session, je l'ai faite en duo avec Dam's, mon vieil amis Sioux. Nous avons fait le choix de tenter les perches et chevesnes de Saône en plein après-midi ; lui sur son float tube, moi sur mon kayak.

au départ pour la Saône

Si la partie a bien commencé avec quelques prises en top water dont une jolie perche pour Dam's, la suite n'a été qu'une longue traversée du désert ; le genre de partie de pêche où tu ne sais vraiment plus quoi faire pour prendre un fish. Toute ta boite y passe et tu finis par rendre les armes vaincu.

Perche de Saône par Dam's

 

La dernière sortie a été à nouveau sur la Seille. Cette fois le temps était frais, pluvieux et gris. J'espérai beaucoup, mais je suis passé pas loin de la correctionnelle. Heureusement que j'ai trouvé quelques black-bass en maraude car sinon je rendais feuille blanche.

Black-bass de Seille

 

Q'importe ces échecs, je serai à nouveau sur l'eau dans très peu de temps .

  


Tu as aimé cet article? Suis nous par e-mail.


 Rem

 

 

Quelque chose à nous dire!