X

Truite de la haute rivière d'ain

En cette fin mai, j'ai retrouvé la Haute rivière d'Ain dans un bien meilleur état que celui qu'elle présentait dans le courant du mois de mars. Ses graviers étaient à nouveau propre et l'eau courait abondamment grâce aux pluies récentes. Avec ce temps couvert, limite orageux, il y avait fort à parier que les truites allaient être actives. 

 Et effectivement ce fût le cas.

J'aime ces conditions de débit légèrement soutenu. La pêche est de mon avis beaucoup plus aisée. Avec de telles conditions, il n'est pas nécessaire de se lever à point d'heure pour pêcher les premières lueurs du jour. Cela tombe bien, avec ce satané couvre feu, et le départ des enfants à l'école, il ne m'était pas possible de retrouver la rivière à l'aube.

Aussi c'est à 10 heures que j'ai jeté mon premier poisson nageur à l'eau.

Haute rivière d'Ain

Très rapidement j'ai pu apercevoir un beau poisson suivre mon leurre jusqu'à mes pieds. Ce fut un signal positif qui me laissait plein d'espoir. Mais comme parfois, il m'a fallu attendre un long moment avant la délivrance. Après avoir manqué deux touches, ce fut enfin le premier poisson : une petite truite de l'Ain.

Truite de l'Ain

 Peu de temps après, ce fut la rencontre avec un autre poisson. Il était cette fois un peu plus gros.

Truite de la Haute rivière d'Ain

 Ce fut aussi la rencontre avec un petit sanglier. Peu craintif, il a batifolé un long moment derrière moi. Malgré cela, je n'ai pas réussi à la prendre correctement en photo.

J'ai continué ma promenade au bord de l'Ain.

Arrivé sur un grand plat courant caractérisé par une belle granulométrie de gros galets, j'ai dès le premier lancé été suivi par une magnifique truite. Elle dépassait les 50 cm, peut-être même les 60 cm. J'ai insisté longuement mais en vain.

Prairie du Jura

 Il ne me restait plus guère de temps à pêcher. J'ai donc continué sur une portion plus profonde de la rivière. Je sais cette partie habitée par de belles truites mais ce n'est pas souvent qu'elles réagissent à mes poissons nageurs.

Mais ce jours là, à cet instant, elles étaient en activité.

J'ai touché un magnifique poisson en bout de canne. Problème, mon frein était complètement serré, suite à un accrochage sur le poste précédent. Le combat fut épique. Craignant la casse, j'ai d'abord ouvert mon moulinet pour laisser partir le fil à la main. Puis j'ai pris le temps de régler mon frein, mais il était encore trop "raide". Le poisson s'est décroché en brisant l'hameçon. Ces truites ont des gueules énormes, d'une puissance incroyable. 

J'étais venu chercher un gros poisson. A cet instant j'ai cru que c'était fini pour cette session. Il me restait un poste à pêcher avant la voiture.

Par je ne sais quelle chance, j'ai alors touché un autre gros poisson. Mais cette fois j'étais près. Bien appliqué, j'ai réussi à mettre la truite à l'épuisette. Elle était moins grosse que la précédente, mais c'était du pur bonheur.

Grosse truite de la Haute rivière d'Ain

Grosse truite de la Haute Rivière d'Ain

 

  



 Rem

 

 

 

 

 

 

 

Quelque chose à nous dire!