La perche est très certainement le poisson sur lequel je me suis le plus couramment entrainé à réaliser des gyotaku. Il faut dire que l'espèce est abondante et relativement facile à capturer ; au moins pour les plus petits sujets.

Alors voilà, un peu d'encre de chine, quelques feuilles de papier washi (papier à base de fibre de murier) et c'est parti pour la réalisation avec plus ou moins de succès de toutes nouvelles empreintes de perche.

Voici donc les dernières productions maisons. Encore un peu de maladresse, mais cela ressemble à une perche.

 

 

 

Rem


 

Portfolio

  • Default
  • Title
  • Date
  • Random
load more hold SHIFT key to load all load all