La température de l'eau, comme l'oxygène dissous, sont des éléments essentiels conditionnant la présence ou non des espèces dans nos cours d'eau. Les poissons sont des organismes très sensibles aux variations thermiques. Ils peuvent détecter de très faibles écarts de température de l'ordre de 0,01°C selon les travaux de Brown (2003). Ils ont aussi tendance à sélectionner des habitats thermiques qui maximisent leur taux de croissance (Magnuson et al. 1979).

 

quelles sont les températures préférées du brochetMais quant est il pour le brochet (Esox lucius), carnassier emblématique de nos cours d'eau et plans d'eau?

Lorsqu'on évoque les températures préférentielles d'une espèce de poisson, il faut distinguer les différents stades de vie de l'espèce. En effet suivant l'âge, les poissons ont des exigences distinctes.

 

pour l'embryon de brochetChez l'embryon de brochet (organisme en développement dans l'œuf).

La température optimale de vie et de croissance de l'embryon se situe entre 8°C et 14°C selon Willemsen (1959). Ces températures sont basses et expliquent pourquoi le brochet se reproduit par chez nous en fin d'hiver et au début du printemps (février à avril).

Au niveau des températures létales, on considère classiquement le minima à 3 ou 4°C et le maxima autour des 21°C à 23°C (mesures en laboratoire).

pour la larve de brochetChez la larve.

On entend par larve, l'alevin tout juste éclos. A ce stade le poisson se nourrit sur ses réserves (vésicule vitelline). Ces préférences thermiques sont alors moins strictes. On considère qu'elles sont comprises entre 12°C et 21°C (Hokanson et., 1973 et Techeta et al., 2008). Le maximum toléré serait de 28°C.

Les jeunes stades de brochet semblent donc peu sensibles à la température à condition que cette dernière ne varie pas trop brusquement car les dommages physiologiques occasionnés pourraient être néfastes à la survie de l'individu.

 

pour le jeune brochetChez le juvénile

La température optimale de croissance se situe entre 19°C et 21°C. Ceci sous entend que les juvéniles de brochet peuvent survivre hors de cette gamme, cependant leur développement sera ralenti.

On considère que 31°C est une température extrême auquel les juvéniles ne survivent pas.

 

pour le brochet adulteChez l'adulte

La température optimale pour le stade adulte s'échelonne entre 10°C et 24°C (Keith & Allardi, 2001 ; MC Cauley & Casselman, 1981).

En dehors de cette plage thermique, les brochets sont très moins actifs. Personnellement, je n'ai jamais fait attention à cela, mais certainement que les brochets sont alors plus difficiles à prendre à la ligne.

Comme température maximum de survie, on peut retenir 31°C

 

Pour la reproduction du Brochet

De façon optimale, la reproduction se déroule entre 8°C et 15°C. Dans certains pays comme le Canada, la reproduction du brochet a pu être observée à des températures plus extrêmes (entre 6°C et 20°C).

 

Cette dernière observation montre que suivant les pays, les bassins versants, il existe des régimes thermiques distincts conditionnant une certaine plasticité dans l'adaptation des espèces. Ceci peut expliquer pourquoi on trouve parfois des valeurs thermiques distinctes dans la littérature.

 

 


Tu as aimé cet article? Suis nous par e-mail.


 Rem


 

 

Recherche

A lire et voir sur le blog

Quelque chose à nous dire!