Réparer une fissure ou un trou dans une coque de kayak

Kayak

Récemment, il m'est arrivé une mésaventure qui m'a inspiré l'écriture de ce billet. Alors que je filais sur la Seille en kayak et que je partais traquer les sandres, je me suis aperçu après quinze bonnes minutes de navigation que les soutes de mon hobie mirage outtfiter étaient pleine d'eau. Autant dire que j'étais dégouté...

 

Il me fallait rentrer, oublier la partie de pêche de l'après-midi et trouver la raison pour laquelle l'eau entrait dans le kayak. Arrivé à la mise à l'eau, j'ai bien vite compris le problème et trouvé le petit trou responsable de la "voie d'eau".

A force de descendre mon kayak sur des mises à l'eau en béton, j'ai fini par abimer la coque au niveau de l'arrière du kayak. J'ai rapidement trouvé quelques "éclats"de polyéthylène sur le béton de la mise à l'eau.

J'ai donc cherché sur internet les moyens de réparer. Le problème avec les coques en polyéthylène, c'est qu'il n'existe quasiment pas de produit  qui puisse être utilisé. En effet rien ne colle sur cette matière.

Il y a bien le Sikaflex 11 FC, un mastic colle mono composant qui peut être utilisé. Je l'ai par ailleurs déjà testé pour fixer la sonde de mon sondeur à l'intérieur du kayak. Tant qu'on ne vient pas trop s'amuser à gratter le mastic, celui ci tient bien. Mais dès qu'il y a trop de contact et de frottement, il finit par s'enlever. Autant dire que ce n'est pas la solution pour combler une fissure ou un trou par l'extérieur de la coque, d'autant plus si ces derniers sont importants.

Comme le trou sur mon kayak était tout petit et que je pouvais le boucher avec du mastic Sikaflex 11 FC depuis la soute ( par l'intérieur du kayak), j'ai d'abord opéré de la sorte ; une réparation temporaire et de fortune qui a tenu 4 à 5 sorties jusqu'à ce que je répare définitivement le "trou".

 

Pour cela j'ai réalisé un soudage du polyéthylène. Les spécialistes parlent de "brasage".

Avant d'entamer l'opération, j'avais quelques inquiétudes. Mais je dois dire que c'est très facile à réaliser. Pour cela il faut néanmoins, un pistolet à air chaud (décapeur thermique). Pour ma part j'ai acquis le modèle suivant sur internet : un Steinel HG 350 S . Mais les modèles ne manquent pas et le choix est vaste.

Il faut aussi des bâtonnets en polyéthylène pour réaliser la soudure avec la coque du kayak. J'ai trouvé ceux-ci sur un site spécialisé de kayak (padlstore.com). C'est d'ailleurs grâce à ce site que j'ai solutionné mon problème. Vous pouvez trouver une explication à la page suivante : http://www.padlstore.com/blog/le-coin-du-bricoleur/reparer-une-fissure-dans-un-kayak-en-plastique.html.

J'ai bien fait quelques photos de la réparation, mais elles ne sont pas terribles. Le mieux est encore de visionner la vidéo suivante. C'est cette méthode que j'ai suivis à la lettre. Certes c'est en anglais, mais il suffit de regarder pour vite comprendre le principe. Vous verrez c'est très simple. Depuis mon kayak est réparé.

 

 

Pour finir, voici quelques photos des matériels utilisés.

Kayak

Le décapeur thermique

Kayak

des bâtonnets en polyéthylène

 

Rem