Initiation pêche en kayak

Pêche en kayak à Saint Amédée

Ce week-end, j'ai eu l'occasion de faire une petite journée de pêche bien particulière. Pour la première fois, j'ai fait faire des baptêmes de pêche en kayak à des novices. Je dis "baptême de pêche en kayak", mais c'est un peu exagéré. Le plupart de mes "clients" étant des enfants, on a déjà fait un simple tour de kayak à pédale.

 

Pour préciser l’événement, le samedi 20 mai 2017, la Fédération de Saône-et-Loire pour la Pêche et la Protection du Milieu Aquatique avait organisé sur le lac de Saint Amédée la journée de la Pêche. Avec l'aide du comité pour la pratique de la Pêche sur le Lac de la Sorme,  diverses activités pêches étaient ainsi proposées aux visiteurs.

Un simulateur de pêche, des ateliers de pêches à l'anglaise, de pêche aux leurres et des float tube étaient mis à disposition des enfants et des adultes venus s'initier. Bien sur, toutes ces activités étaient encadrées par des personnels salariés de la Fédération et des bénévoles des associations de pêches locales.

C'est dans ce contexte particulier que je suis intervenu avec mon premier kayak : "le Sioux Boat one", un Hobie kayak outfitter. S'agissant d'un biplace, ce kayak est idéal pour embarquer du monde et initier quelques jeunes et moins jeunes.

Initiation pêche au lac de Saint Amédée

N'ayant pas les droits d'images sur toutes les personnes que j'ai embarqué, je ne vais pas montrer beaucoup de photos des enfants qui ont pu m'accompagner au cours de cette journée.

Une journée que j'ai trouvé bien dense.

Pour tout dire, je n'ai pas arrêté. Le matin j'ai pu prendre le temps de pêcher et de naviguer avec un enfant et un adulte. Mais l'après midi, pour permettre à tout le monde de naviguer, je n'ai pas eu le temps de m'éterniser sur l'eau avec tous : un petit tour pour les jeunes non pêcheur, une petite promenade avec quelques lancés pour ceux qui maitrisaient un peu la pêche aux leurres.

Et les poissons dans tous ça! Et bien pas grand choses : quelques perchettes prises à la cuillère à jigger et deux carpes.

La première a été capturée par le seul adulte qui m'ait accompagné.

Sur son premier lancé, il m’annonce poisson. En fait, il avait attrapé une ligne au bout de laquelle se trouvait une carpe. Piquée sur le devant de la gueule et encore bien en forme, nous avons pu la relâcher. Un sacré coup de ligne (lol). Comme on dit "le cul bordé de nouille".

Petite carpe de Saint Amédée

La seconde a été capturée de façon beaucoup plus maitrisée. Enfin presque...

Je fais un peu d'humour, mais j'ai tenté un coup qui marche parfois. Je savais les zones d'amorçages des pêcheurs à l'anglaise bien occupées par les carpes. Ayant repéré quelques poissons à l'écho sondeur, je suis aller dandiner ma cuillère à jigger non loin de ces poissons. Et rapidement j'ai piqué une carpe par la bouche.

Pour ceux qui suivent le blog, c'est tout sauf la première fois que cela m'arrive. Il faut croire que ces petites cuillères à jigger les agace.

 

Petite carpe de Saint Amédée

La journée étant bien avancée, il était l'heure de plier.

Une super journée dont je garderai en mémoire la bonne humeur et les sourires des enfants.

 


Tu as aimé cet article? Suis nous par e-mail.


Rem