Petite Perche de Saône

Le Sioux Boat, notre kayak bi-place (un hobie outffiter), reprend du service comme chaque année à la même époque.  La saison des concours de pêche aux poissons carnassiers vient en effet de débuter. Avec mon ami Dams, nous profitons de ces événements pour venir se mesurer aux autres compétiteurs. Nous essayons en kayak de rivaliser avec les autres barques et bass boats. Ce n'est pas toujours simple...

Ce billet est l'occasion de relater rapidement notre participation à deux concours, d'une part à l'OPEN AMC des grands lacs du Morvan et d'autre part au concours de pêche aux poissons carnassiers de Crèches-sur-Saône.

L'Open AMC des grands lacs du Morvan est pour nous une date incontournable. Chaque année nous participons à ce concours qui se déroule sur le Lac des Settons dans la Nièvre.

 

Pour ne pas changer, cet événement a attiré un maximum de compétiteurs cette année. Nous étions plus de 170 équipages. Pour ne pas changer non plus, l'ambiance et l'organisation étaient au top. Et enfin, pour ne pas changer, nous nous sommes  bien régalés, même si je dois reconnaître que nous sommes passés un peu au travers de notre concours.

 On a bien réussi à prendre du poissons, mais nous n'avons pas maîtrisé notre prestation. On a peut-être même pêché un peu contre nature. Nous sommes allés chercher les poissons profond alors qu'il était possible de les trouver en berge, une pêche que nous maîtrisons bien mieux.

Au final, on a pris un brochet, deux sandres non maillés, quelques petites perches et 3 perches maillées qui nous ont permis de nous classer en 88ème position. Notre sentiment en fin de concours était celui-ci : "Peut et doit mieux faire".

Brochet

Un des moments sympa de notre concours aura été quand Dams m'a sorti un montage drop shot avec comme leurre un easy shiner de couleur blue silver. Il m'a fallu peu de temps pour lui dire que cette couleur était dégueulasse et qu'il ne prendrai rien avec. Au final, on a pris quasiment tous nos poissons de la sorte . Sur la fin du concours, les touches étaient même très régulières avec ce leurre et ce coloris.

Si on l'avait utilisé dès le début... le résultat n'aurait peut-être pas été le même. La morale de cette histoire est qu'il est toujours préférable de fermer sa gueule plutôt que faire de parler à tord et à travers. 

 Sandre des Settons

 

Pour le concours de pêche aux poissons carnassiers de Crèche-sur-Saône, nous avons retrouvé notre vieille amie, notre autoroute à bateau préférée : la Saône.

Comme à chaque concours des mois de septembre octobre, la Saône nous a accueilli avec un vent à décorner les boeufs. Cette fois encore, le vent du sud était de la partie : de bonnes rafales et de la houle tout l'après-midi. Heureusement la matinée était plus calme.

Je ne raconterai pas tout dans ce billet mais avec le vent, ce concours a été une véritable épreuve sportive pour nous, surtout qu'une sympathique petite gastro m'a accompagné tout au long de la journée : ventre qui gargouille et petite nausée au menu, le top... Ce n'est que beaucoup plus tard que cette dernière m'a terrassée. Bien gentille, elle m'a laissé terminer le concours.

Lors de cette journée, Dams aura été énorme. Il a fait une très belle pêche de perches avec 4 doublés à la clé, nous faisant croire à chaque fois au gros poisson. Nous terminons la journée avec un quota perches (5 poissons maillés) que nous avons amélioré tout au long de la journée en luttant contre  le vent ; ce dernier nous ayant limité dans nos déplacement et nos possibilités de pêcher un peu plus le brochet.

Perches de Saône

Cette lutte contre le vent et cette houle m'aura malheureusement fait perdre une boite complète de jig et de lame. Plouf dans le fond de la Saône. En kayak, les objets sont vite passés par dessus bord. Je n'ai pas été assez vigilent alors même que je pressentais cela lorsque la houle a commencé à se former.

D'autres équipages ayant fait mieux que nous, nous terminons 9èmes sur 37 participants à seulement 66 points de la qualification pour la finale des challenges carnassiers en bateau du département de Saône-et-Loire.

Chevesne de Saône

Dommage, il faudra faire mieux lors de la prochaine manche à Verdun-sur-le-Doubs. Mais nous nous battrons à nouveau pour nous qualifier et amener le kayak en finale.

 

Tu as aimé cet article? Suis nous par e-mail.


 Rem

Commentaires   

Remy
0 #2 Remy 25-09-2019 21:55
Merci Jean Louis!
Citer
Jean-Louis
0 #1 Jean-Louis 25-09-2019 15:39
Salut,
Bravo pour votre ténacité à lutter contre le vent, qui vous a surtout récompensé à Crêches. A bientôt.
Citer

Quelque chose à nous dire!