La Seille

Voilà plus de 8 ans, que je participe aux concours carnassiers bateau de mon secteur avec mon kayak bi place; un hobie outfitter. Si les débuts ont été difficiles, avec le temps les classements se sont bien améliorés. L'expérience acquise et la connaissance des différents lieux expliquent pour beaucoup l'amélioration des résultats. Les concours sont d'ailleurs de formidables évènements pour se perfectionner.

 Ce week-end avait lieu la deuxième édition du Challenge Carnassier Lionel Forest sur la Seille à Cuisery (71290). Mon ami Dams étant de l'organisation, c'est avec mon second équipier, Rémi, que j'ai participé au concours.

Pour la deuxième année consécutive, nous avons formé l'équipe des "Rémi" sur ce Challenge. Notre association fonctionne plutôt bien.

Challenge Lionel Forest 2019

L'an dernier nous avons terminé 4ème de cet évènement et cette année...et bien nous l'avons gagné!!!

Une première, depuis que je pêche en kayak et que le blog existe. 

J'ai toujours espéré gagner une compétition bateau en kayak. J'avais parfois des doutes sérieux  sur la possibilité d'obtenir un tel résultat avec une telle embarcation et une telle adversité. Beaucoup des compétiteurs sont en effet d'excellents pêcheurs.

Mais aujourd'hui c'est chose faite et j'en suis très heureux. J'en suis d'autant plus heureux que ce challenge porte le nom de l'ami qui nous a quitté l'an dernier ; notre ami Lionel Forest qui était un excellent pêcheur avec qui j'avais toujours plaisir à échanger sur les poissons et sur la pêche. Il nous manque. Pouvoir inscrire mon nom sur son Challenge est pour moi un grand honneur, mais ce fut aussi un instant plein d'émotions.

 

Pour en revenir à la journée, je dois dire que nous l'avons très bien débutée. Nous avons rapidement ouvert les compteurs, mais j'y reviendrais par la suite.

Le concours offre un parcours très long. En kayak il nous faut faire des choix, notre capacité de déplacement restant plus limitée qu'en bateau. Nous pouvons bien sur parcourir de grands linéaires, mais il nous faut du temps et c'est usant. L'important en concours n'est pas de se promener mais bien de pêcher. Aussi, comme chaque année nous pêchons non loin du lieu de départ. Ce n'est pas mon secteur préféré, surtout à cette saison, mais nous devons faire avec. Même si ce n'est pas ma zone de prédilection, c'est un secteur que je connais maintenant très bien. Cela aide beaucoup.

Avant d'entamer ce concours, j'avais de grosses inquiétudes sur notre capacité à faire un bon résultat. En effet, lors d'un préfishing effectué une semaine auparavant, j'avais frôlé la bredouille en réussissant à ne capturer qu'un seul petit sandre sur une bonne journée de pêche. Une bonne vieille misère qui m'a vraiment fait réfléchir. Peut-être finalement que les préfishing compliqués sont tout aussi instructifs.

Comme je l'évoquais plus en amont, la journée a très bien débuté. Rapidement, j'ai pu attraper un sandre maillé. Il n'était pas énorme mais faisait légèrement plus de 50 cm. Quand on commence la journée de la sorte, on évacue pas mal de pression.

Sandre de Seille

En rejoignant les commissaires nous avons croisés des chasses de perches sur un poste qui m'est bien connu. Elles n'étaient pas énormes, mais faisaient la maille. Ainsi, 3 perches ont très vite été rajoutées au compteur. Nous avons poursuivi notre journée en attrapant des perches sur quelques postes. Nous avons ainsi pu compléter notre quota et l'améliorer. Elles n'étaient vraiment pas grosses (toutes entre 18 et 20 cm), mais elles comptaient. On fait avec ce que l'on trouve.

Nous avons aussi trouvé des postes sur lesquels les sandres de 30 à 40 cm étaient bien actifs. Les touches étaient régulières mais les poissons trop petits pour qu'on s'attarde. Nous avons donc continué  notre prospection.

Petit sandre de Seille

Petit sandre de Seille

Nous avons ainsi rejoint le secteur sur lequel nous avions pris nos poissons l'an dernier. Comme je m'y attendais un peu, le secteur était bien pêché. Quelques perchettes sont venues s'ajouter à nos captures. Rémi a aussi eu la malchance de casser sur un silure qui nous aurait certainement apporté quelques points supplémentaires.

Pour autant, Rémi ne s'est pas laissé abattre. Il a continué inlassablement sa traque jusqu'à nous apporté en fin de concours le poisson de la gagne : un sandre de 58 cm.

sandre de Seille

Ce fut pour nous la délivrance finale. Ce poisson est venu clôturer une superbe journée de pêche en kayak. 

Pas sur qu'on fasse aussi bien l'année prochaine...

Pour terminer, je souhaitais remercier l'AAPPMA de Cuisery. D 'une part pour l'excellente dotation de ce concours et pour son excellente organisation, mais aussi d'autre part pour avoir maintenu ce concours en cette période compliquée liée à l'épidémie de Covid 19. Les restrictions sont actuellement nombreuses et il n'est jamais simple de maintenir des évènements. En ces temps difficiles, ces évènements sont pour autant essentiels à notre bien être et notre cohésion social.

 

 


Tu as aimé cet article? Suis nous par e-mail.


 Rem

 

 

 

Commentaires   

Remy
0 #4 Remy 22-10-2020 22:03
Citation en provenance du commentaire précédent de Anthony wawrzyniak :
Ben voilà ! Depuis le temps que je suis vos aventures aquatiques.. félicitations !

Merci Antho! A bientôt, j'espère.
Citer
Remy
0 #3 Remy 22-10-2020 22:02
Citation en provenance du commentaire précédent de Jean-Louis :
Bravo à tous les 2, vous avez assuré. C'est clair que c'est une performance d'autant plus belle que vous êtes en kayak. A plus.

Merci Jean Louis.
La Seille se prête assez bien à la pêche en kayak. Les lieux nous sont bien connus, mais la chance nous a aussi souri. Vous n'étiez pas loin derrière
Citer
Jean-Louis
+1 #2 Jean-Louis 22-10-2020 08:16
Bravo à tous les 2, vous avez assuré. C'est clair que c'est une performance d'autant plus belle que vous êtes en kayak. A plus.
Citer
Anthony wawrzyniak
+1 #1 Anthony wawrzyniak 22-10-2020 08:09
Ben voilà ! Depuis le temps que je suis vos aventures aquatiques.. félicitations !
Citer

Quelque chose à nous dire!