X

Cuillère tournante

Les rives de la  Grosne, premier lieu où je suis allé me balader le lundi du déconfinement même si la pêche était encore fermée. La Grosne est un lieu de pêche et de découverte dont je ne me lasse pas ! J’y  ai fait mon ouverture brochet encore cette année. C’est  à ce moment-là qu’a muri ce qui suit.

La période de confinement terminée, la navigation et les activités nautiques à nouveau permises, j'ai enfin pu ressortir le kayak et filer pêcher mes rivières locales. Après ce long moment de privation, ce fut un grand plaisir de retourner sur l'eau.  La Saône et la Seille n'attendaient que moi. Enfin, c'est surtout moi qui languissais de retrouver mes deux autoroutes à bateaux préférées.

Ayé, voilà que nous sommes enfin déconfinés. Question pêche, ce n'est pas encore ça puisque l'accès aux lacs et plans d'eau est très généralement interdit et que la navigation est elle aussi interdite. Pour moi qui aime la rivière, ce fut l'occasion idéale de profiter d'une petite session truite. Et sans mentir, j'en avais bien besoin.

La Loire

Voilà un bail que je ne sors plus de la maison, excepté pour faire trois courses et pour passer parfois au bureau. Le temps est long pendant cette période de confinement. En pleine crise sanitaire, liée au Covid 19, il faut savoir prendre son mal en patience.  La patience, c'est plutôt un truc de pêcheurs et pourtant là, il commence à m'en manquer.

Quelque chose à nous dire!