X

Truite de la haute rivière d'ain

En cette fin mai, j'ai retrouvé la Haute rivière d'Ain dans un bien meilleur état que celui qu'elle présentait dans le courant du mois de mars. Ses graviers étaient à nouveau propre et l'eau courait abondamment grâce aux pluies récentes. Avec ce temps couvert, limite orageux, il y avait fort à parier que les truites allaient être actives. 

La Grosne

Il arrive parfois qu'on ait la  certitude d'avoir trouvé le leurre idéal, celui qu'on regrette de ne pas avoir assez utilisé tant il fait la différence. C'est bien ce que j'ai cru qu'il m'était arrivé dernièrement. Avec toutes ces pluies, ce temps orageux et des eaux teintées, j'avais choisi d'aller faire un tour à la truite en ruisseau. Bien m'en a pris.

La Grosne

Avec un tel vent, je n'avais pas l'attention de sortir le kayak. Les dérives sur la Seille n'auraient pas été bien contrôlées. Quant à la Saône, on n'était pas loin des conditions de tempête. Alors je me suis rabattu sur un plan B. Par vent du sud, les silures sont souvent actifs. Pas loin de chez moi, coule une rivière de taille modeste bien peuplée en silure et en brochet.

truite de la haute rivière d'ain

Je viens de profiter de 15 bonnes journées de vacances printanières. Et cette fois, j'ai pu en profiter sans être emmerdé par les restrictions liées au covid 19. Si toutes mes vacances pêche avaient été remises en cause en 2020, cette fois-ci c'est passé nickel. 

Quelque chose à nous dire!